jeu. Oct 21st, 2021


Une personne a été tuée mardi 28 septembre sur la route Bukavu-Walungu dans la province du Sud-Kivu. Selon la société civile, des bandits armés non identifiés ont tué à bout portant sur la victime, chauffeur de taxi, qui revenait de Kamituga vers Bukavu sur la route nationale N°2. 

La victime a été tué vers 17 heures 30’ (heure locale), témoignent la société civile et le chef de groupement. Son corps a été évacuée vers 23 heures par ambulance vers un poste de santé voisin. 

Jusque tôt le matin du mercredi 29 septembre, le véhicule taxi était encore sur le lieu du drame, tout couvert de sang de la victime.  

Dans un mémorandum signé par la société civile de Kamisimbi et du chef du village de Musakambo groupement Kamisimbi en la chefferie Ngweshe, la population demande le déploiement dans les villages de cette région des forces de l’ordre pour lutter contre cette insécurité. 5 personnes ont déjà perdu la vie depuis 2020 dans cette partie du Sud-Kivu. 

Source Radio Okapi p

By pr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 − 9 =