jeu. Fév 29th, 2024

Dans le conseil provincial de sécurité présidée, ce lundi 21 novembre, par le Gouverneur John Kabeya Shikayi, le gouvernement a pris la décision de suspendre tout rassemblement populaire jusqu’à nouvel ordre en vue de sécuriser la population à la veille des festivités de fin d’année.

Antoine kalulambi, ministre provincial de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières et porte parole du conseil de sécurité qui s’est livré à la presse juste à la sortie de ce conseil a fait voir que plusieurs cas isolés de banditisme, surtout le vol des motos ont été enregistrés ces derniers temps sur la ville de kananga.

<< Comme nous nous approchons des fêtes de fin d’année, il est interdit tout attroupement populaire dans des points chauds de la Ville . Il est recommandé au Maire de la ville de convoquer de manière urgente des réunions avec les bourgmestres et les chefs de quartiers et même les chefs des avenues pour leur instruire de veiller sur leurs administrés et d’être vigilant étant donné que ceux qui tuent où escroquent vivent dans la population>>, affirme Antoine Kanulambi.

Il invite par la même occasion la population à mieux collaborer avec les services de sécurité pour dénoncer tout suspect.

À savoir, la Ville de Kananga, chef lieu de la province du Kasaï Central a enregistré 3 cas de banditisme dont un mort en l’espace de 5 jours.

Jacob kande

By

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 ⁄ 1 =