mer. Jan 19th, 2022

Depuis la mort De l’ambassadeur italien Luca Attanasio au sol Congolais, l’armée régulière a intensifiée la traque contre les groupes armés et groupes rebelles, qui opèrent dans l’est du pays.

Le samedi 27 février dernier, l’armée avait conquis plusieurs positions ennemies , dont leur bastion de Mwanga, dans le territoire d’Irumu à l’ouest de Bunia.

Au total 16 miliciens de la force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) tués, 7 autres capturés et une arme récupérée au cours des affrontements.

Du côté des forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc) ,trois soldats sont tombés dans le champ d’honneur, renseigne les sources recueillies auprès du commandant intérimaire en charge des opérations l’amiral Égide Ngoy.

Jonas Kalombo

By pr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 × 2 =