jeu. Oct 21st, 2021

Rien n’est plus beau pour le peuple Congolais longtemps habitué dans la misère de voir afin ses dirigeants réalisés des exploits qui vont en sa faveur.

C’est le cas aujourd’hui, de l’actuel Gouvernement Congolais dit de l’Union Sacrée que dirige avec Bravoure le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde en conformité avec la vision du Président de la République, Félix Tshisekedi qui ne cesse de laisser des empreintes indélébiles.

Le dernier exploit en date , est celui opéré après le dépôt dans le délai constitutionnel à l’Assemblée Nationale, du Projet de Loi de Finances 2022 et de la Loi de Finances rectificative 2021.

Réagissant à ce sujet devant la Presse, le Vice-Ministre du Budget a exprimé sa Joie pour avoir réalisé cette Promesse ensemble avec son titulaire le Ministre d’État, Ministre du Budget Aimé Boji Sangara.

Elysé Bokumwana Maposo, a, à cet effet révélé que pour y arriver, ils avaient fait un calendrier en se promettant de le respecter afin de faire a t-il dit la différence.

“Nous avons promis que nous allons faire la différence au niveau du Ministère du Budget, avec mon titulaire le Ministre d’État, Ministre du Budget et moi son adjoint, le Vice-ministre du Budget”, a répondu d’entrée de jeu le Vice-ministre du Budget avant de poursuivre

”A notre arrivée nous avons fait un calendrier par apport au dépôt dans le délai constitutionnel du Projet de Loi de Finances et c’est ce que nous avons eu à faire. Nous avons déposé dans le délai constitutionnel la Loi de Finances rectificative de l’exercice 2021… Et pour la première fois nous l’avons déposé en augmentation de 13%,… Celà dit ,par apport aux mesures de performance, ainsi que par apport à la vision du Chef de l’État pour qu’on puisse accroître les recettes de l’État. Le même jour, nous avons aussi déposé le Projet de Loi de Finances 2022 qui est passé avec une augmentation de 41,6%. En comparant avec le Budget 2021, ça veut dire que le budget est en train de s’accroître. Je crois qu’on doit bénéficier des appréciations de toutes les structures de l’État”, a t-il souligné

Signalons que, l’avant-projet de Loi de finances pour l’exercice 2022, contient un budget présenté en équilibre, en recettes et en dépenses, à hauteur de 20.682,6 milliards de FC (environ 10,3 milliards USD), soit un taux d’accroissement de 41,5% par rapport au Budget de l’exercice 2021, chiffré à 14.620,5 milliards de FC. Soit dit en passant, depuis belle lurette, c’est la toute première fois que le Gouvernement dépose le projet de la Loi de Finances avant le 15 septembre, date légale prévue par la Constitution.

Prince Meji Muelela

By pr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 − 9 =