lun. Sep 27th, 2021

Quatre militaires et dix civils ont été condamnés samedi 11 septembre à des peines allant de dix à quinze ans de prison par le tribunal militaire de garnison de Beni, siégeant en foraine à Cantine, une localité du territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Ils ont tous été reconnus coupables de viol d’enfant dans certaines localités de ce territoire.

Les quatorze personnes reconnues coupables ont également été condamnées au paiement des dommages et intérêts évalués selon les préjudices causés aux victimes.

Selon le président du tribunal militaire de garnison de Beni, le major Anicet Kalambay, ces audiences foraines, financées par l’hôpital Heal Africa de Goma, étaient organisées dans le cadre de la répression des infractions de viol en cette période de l’état de siège au Nord-Kivu.

Avec Radio Okapi

By pr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
48 ⁄ 24 =