jeu. Fév 29th, 2024

L’équipe du Fonds Monétaire International est parvenue à un accord au niveau des services avec la République Démocratique du Congo pour la Cinquième Revue de la Facilité élargie de Crédit.

La nouvelle a été annoncée le mardi 31 Octobre, lors d’une Conférence de Presse animée conjointement par le Ministère des Finances, du Budget, la Banque Centrale et le Fonds monétaire International.

Lors de sa prise de parole, le Vice-ministre du Budget, Élysé Bokumwana, qui représentait le Ministre d’État, Ministre du Budget, Aimé Boji Sangara, a eu les Mots justes pour saluer l’aboutissement de cet accord qui prouve suffisamment que la RDC est en train de se crédibiliser de plus en plus par apport à sa gestion des Finances Publiques

“Ici nous voudrions féliciter et remercier l’ambition du Fonds Monétaire International qui travaille avec le Gouvernement Congolais par apport aux différents Programmes. Ces remerciements, c’est parce-que l’encadrement est tous azimuts et que maintenant, la République Démocratique du Congo est en train de se crédibiliser vis-à-vis des Bailleurs des Fonds et à l’international par apport à sa gestion des Finances Publiques“,a déclaré, Élysé Bokumwana Maposo

Au Vice-ministre du Budget d’ajouter :

“Les conclusions de ces différentes revues ont une conséquence financière. c’est pour une première fois que la République Démocratique du Congo puisse arriver à la Cinquième Revue . Je crois donc que l’atterrissage sera en douceur après le rapport que la mission va donner au siège”, a-t-il conclu.

Notons que, malgré des défis tels que la chute des prix du cobalt et l’insécurité persistante dans l’Est de la RDC, le FMI reconnaît néanmoins dans son rapport que, l’économie Congolaise demeure résiliente, portée par un secteur extractif dynamique.

Cellule de Communication/ Minetat-Budget

By

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 + 18 =