mar. Nov 29th, 2022

Plus de vingt-cinq rebelles des ADF et leurs collaborateurs Maï-Maï ont été tués par les FARDC en l’espace d’une semaine dans le sud d’Irumu, précisément sur l’axe Komanda-Luna. Ces rebelles sont tombés, tandis que d’autres ont abandonné leurs positions pendant les opérations militaires « de grande envergure », a annoncé le porte-parole de l’armée en Ituri, lieutenant Jules Ngongo mercredi 12 janvier au cours d’une communication à la presse.

Sur le théâtre des opérations, les FARDC ont récupérer une dizaine d’armes, selon le lieutenant Jules Ngongo. Ces opérations militaires visent, a-t-il expliqué, à pourchasser ces rebelles qui cherchent à se réorganiser dans cette région afin de massacrer des civils :

By pr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 − 13 =